Le blog de l’actualité de las vegas (nevada)

Les jeux style Las Vegas du jour!

3 décembre 2012 dans jeux en ligne | Pas de commentaire »

Harrah’s combat sur deux fronts: terrestre et en ligne

Les deux dernières années, le sénateur américain Harry Reid, n’a pas beaucoup parlé sur ses plans de soutenir la législation proposée par le représentant Barney Frank dans le domaine des jeux en ligne. Le sénateur Reid a refusé toujours dans le passé l’idée de légaliser les jeux sur Internet, dans l’intérêt de protéger les casinos de Nevada.

Maintenant, une cotisation en faveur d’un comité d’action politique fait croire que le sénateur Reid changera d’avis et appuiera le changement législatif souhaité par les joueurs et les opérateurs à la fois. La source de la contribution financière de 75,000$ est la compagnie Harrah’s Entertainment.

Harrah’s a donné 75,000$ à la Majorité Patriote, un comité qui a dépense plus d’un million de dollars pour aider Reid à se faire réélire.

Les sociétés de jeu de Las Vegas se sont longtemps opposées à toute modification de la loi actuelle. Les casinos terrestres ont toujours craint que les règlements de jeu en ligne puissent conduire à une baisse d’activité dans leurs établissements. Harrah’s est l’un des groupes qui ont commencé à changer de stratégie.

La compagnie a récemment lancé plusieurs sites web de jeux et s’est préparée pour l’éventuelle modification de la loi. A présent, le casino en ligne de Harrah’s fonctionne uniquement dans les juridictions où les jeux en ligne sont réglementés.

Alors que Harrah’s s’est accommodée à l’idée des jeux en ligne, d’autres sociétés de Las Vegas ne l’ont pas fait. Le propriétaire Steve Wynn de Wynn Resorts a été l’adversaire le plus vocal de la législation des jeux en ligne et le président de Las Vegas Sands, Sheldon Adelson, a versé une contribution de 1 million de dollars au groupe républicain des gouverneurs.

Même si la question des jeux en ligne n’est pas complètement tranchée en fonction des lignes de parti l’UIGEA a été promue et votée en 2006 au Congrès par la majorité républicaine. Les dirigeants démocrates ont assumé la tâche de renverser l’UIGEA au cours des deux dernières années.

19 octobre 2010 dans actualités de l'industrie, casinos las vegas, casinos terrestres | Pas de commentaire »

CityCenter ouvre ses portes

Même dans une ville qui a sa propre Tour Eiffel, sa Grande Pyramide et son canal de Venise, ce qui va devenir prochainement CityCenter est un tableau audacieux d’art et d’architecture à Las Vegas. Avec un coût de 8.5 milliards de dollars, le plus grand projet financé par le secteur privé dans l’histoire américaine, le complexe de bâtiments au voisinage de Bellagio est un pari aux enjeux élevés. Le complexe s’étend sur une superficie de 67 acres.

L’ancien Boardwalk Hotel and Casino, entre le Monte-Carlo et Bellagio, a été démoli, pour laisser la place aux fondations de CityCenter. Puis, l’avènement de la crise financière a engendré des désaccords entre les deux partenaires au projet – Dubai World et MGM Mirage.

Mais, grâce à une restructuration des prêts, les travaux ont été repris et ont continué jusqu’à l’achèvement du projet. Quelques-unes des 7,000 chambres des hôtels sont maintenant mises en vente à des particuliers comme des appartements de copropriété. Les prix ont été réduits de 30%, menant l’entrée de gamme à 400,000 dollars.

Tout le monde a été ravi et soulagé à la fois quand l’inauguration de City Center a eu lieu en décembre 2009.

Présentée comme une métropole urbaine ou une ville dans une ville, CityCenter se compose de:

Aria est un complexe de 61 étages et 4004 chambres, 11 restaurants bénéficiant des services des chefs de cuisine de renom. L’hôtel abrite le casino du projet, le seul endroit où fumer est autorisé à CityCenter. Son spa offre 62 salles de soins et dispose de 800,000 pieds carrés.

Mandarin Oriental, le premier de Las Vegas, est un hôtel de luxe de 47 étages, avec un sky lobby au 23ème étage et un salon donnant sur la Strip. L’hôtel a 392 chambres d’hôtes et 227 résidences. Le spa s’étend sur deux étages.

Vdara Hotel & Spa est un hôtel boutique de 57 étages, ayant 1,495 chambres, chacune équipée d’une cuisine et la plupart, d’une laveuse et d’une sécheuse. L’hôtel, qui va vendre des appartements en copropriété, est lié au Bellagio par une passerelle.

Veer Towers sont deux bâtiments jumeaux de 37 étages, conçus avec une inclinaison de 5 degrés qui les rend attrayants, même entourés des autres édifices scintillants de la ville. Les tours sont les seuls bâtiments strictement résidentiels du complexe.

L’hôtel Harmon est un autre hôtel boutique de luxe comptant 400 chambres, qui sera ouvert plus tard en 2010. L’ouverture a été retardée à cause des problèmes techniques.

Crystals est un quartier de 500,000 pieds carrés consacré aux espaces commerciaux et de divertissement. On y trouvera des marques telles que Dior, Cartier,  Prada, Tiffany, Versace, Vuitton et beaucoup plus encore.

17 janvier 2010 dans actualités de l'industrie, casinos las vegas, casinos terrestres | Pas de commentaire »

Les WSOP présentent la table finale « November Nine » 2009

L’Evénement Principal des WSOP 2009, qui a été mis en pause depuis juillet, sera repris la semaine prochaine. Seulement neuf joueurs se sont qualifiés à la table finale des Séries Mondiales du Poker, nommée depuis 2008 « November Nine ». La plus importante compétition de poker de l’année se déroulera le 7 novembre 2009 au Rio All-Suite Hôtel & Casino de Las Vegas. On s’attend à ce que le jeu à la table finale dure trois jours. Le champion WSOP de cette année gagnera la somme astronomique de 8,5 millions de dollars.

Voyons quels sont les aspirants à ce prix fabuleux:

Darvin Moon, 45 ans, originaire d’Oakland, Maryland, Etats-Unis, commencera  la table finale comme chip leader, avec 58,930,000 en jetons. Il est un joueur amateur de poker qui détient et exploite une fabrique de bois. Jusqu’à présent, il n’a jamais gagné de prix à un événement WSOP ou à un autre tournoi de poker. Il est le seul membre de la table finale qui n’ait pas conclu un contrat de sponsoring avec un site de poker en ligne; il avait reçu quelques offres, mais il les a refusées toutes.

Eric Buchman, 28 ans, est un joueur originaire de Valley Stream, New York. Son tapis de départ à la table finale est de 34,800,000 en jetons. Buchman est un joueur professionel de poker qui avant de se qualifier à la table finale  WSOP, a empoché de l’argent à neuf autres événements WSOP et à huit événements WPT (World Poker Tour). En outre, il a gagné d’autres prix aux divers tournois de poker et maintenant c’est garanti qu’il empochera au moins un million de dollars à l’Evénement Principal des WSOP 2009.

Steve Begleiter, 47 ans, est originiare de Chappaqua, New York et a un tapis de départ de 28,885,000 en jetons. Il n’est pas un joueur professionnel et a travaillé à la controversée banque d’investissements et firme de courtage Bear Stearns, qui a fait faillite. Begleiter n’a jamais gagné d’argent à un événement WSOP. On peut dire même que sa ville natale est plus célèbre que lui, car le couple Bill et Hillary Clinton détient maintenant une maison à Chappaqua.

Jeffrey Shulman, 35 ans, est un homme des lieux. Il habite Las Vegas, Nevada et fera son début à la table finale avec un tapis de 19,580,000 en jetons. Shulman est un joueur professionnel et sa carrière de poker compte déjà 1,4 million de dollars, gagnés dans des tournois, y compris 15 événements WSOP. En 2000, il a participé à l’Evénement Principal et a fini en septième place, encaissant 146,700$. Dans son palmarès, il compte aussi 15 événements WPT. Cette fois-ci, Jeffrey Shulman devra faire face à une pression supplémentaire pour remporter le Main Event des WSOP, parce que son père, Barry Shulman, a gagné le Main Event des WSOP Europe, tenues il y a un mois, à Londres.

Joseph Cada, 21 ans, est originaire de Shelby, Michigan, Etats-Unis. Le joueur commencera le jeu à la table finale avec 13,215,000 en jetons. Il est joueur professionnel depuis quatre ans et joue notamment en ligne. Parmi ses performances, on doit nommer des gains à deux événements WSOP, les deux cette édition. Il est le plus jeune membre de la table finale et s’il arrive à remporter le premier prix, il deviendra le plus jeune vainqueur du Main Event de l’histoire des WSOP, battant le record établi en 2008 par Peter Eastgate du Danemark.

Kevin Schaffel, 51 ans, est originaire de Coral Springs, Floride et a un tapis de départ de 12,390,000 en jetons. Il est un joueur amateur qui a dirigé sa propre imprimerie pendant 30 ans et a récemment fermé son entreprise pour prendre la retraite. Jusqu’à présent, il s’est adjugé deux prix à des événements WSOP, l’un en 2008 et l’autre en 2004, trois prix à des événements WPT et l’un à l’EPT (European Poker Tour).

Phil Ivey, 33 ans, de Las Vegas, Nevada est la plus fameuse personne à la table finale et débutera avec 9,765,000 en jetons. Il est un professionnel de longue date et totalise à peu près 10 millions de dollars gagnés aux tournois de poker. Il détient sept bracelets WSOP, dont deux à l’édition de  cette année. Il n’a jamais gagné l’Evénement Principal des WSOP, étant peut-être le meilleur joueur de poker du monde qui ne l’ait pas encore remporté. Cependant, il s’est adjugé des prix à 34 événements WSOP, 14 événements WPT, un événement WSOPE, l’un EPT et d’autres encore.

Antoine Saout, 25 ans, est le représentant français à la table finale. Il est originaire de Saint-Martin des Champs, étant l’un des deux « non-Américains » membres de la November Nine. Il a un tapis de départ de 9,500,000 en jetons. Saout a décidé de faire une carrière au poker l’an dernier. Il n’a gagné aucun autre événement d’un tournoi, mais il est l’un des deux joueurs participant aux Evénements Principaux des WSOP et des WSOPE 2009.

James « Mokka » Akenhead, 27 ans, viendra de Londres pour mettre en jeu un tapis de 6,800,000 jetons. Il est un professionnel qui a déjà dans son compte 700,000$ gagnés à des tournois. En 2008, il a fini en deuxième place  à un événement de Texas Hold’em no-limit, qui lui a apporté 520,219$. Il a remporté aussi des succès à deux événements WSOPE et un événement EPT. Il est l’autre joueur participant à l’Evénement Principal WSOP et WSOPE de cette année.

L’événement sera diffusé, après qu’on désigne le champion, sur la chaîne ESPN.

2 novembre 2009 dans poker, tournois | Pas de commentaire »

Las Vegas Sands reprend des forces

Las Vegas Sands, la compagnie de casinos dirigée par le milliardaire Sheldon Anderson, annonce que les conventions d’affaires se redressent après s’être effondrées pendant la récession. Les prix des actions sont à la hausse.

« Nous venons d’achever le meilleur trimestre de notre histoire à l’égard des réservations de chambres de nuit par groupes à Las Vegas », a déclaré Adelson lors d’une téléconférence. Une telle réservation représente le nombre des chambres réservées par des groupes, multiplié par la durée du séjour en jours. Las Vegas Sands a déjà réservé 300,000 chambres par groupes pour 2010 et la compagnie vise à atteindre le chiffre de 800,000 au cours de l’année prochaine.

L’impact de la récession s’est approfondi au mois d’août, après que les compagnies ont annulé plusieurs conférences à Las Vegas, dans le contexte des fortes critiques de la part du président Barack Obama. En août 2009, le produit du jeu a baissé de 14% à tous les casinos de Las Vegas Strip.

Lorsque le Las Vegas a commencé à traverser une mauvaise période, Sheldon Adelson s’est dirigé vers l’Asie. Il cherche à vendre une partie de ses actions à Macao dans une offre publique à la Bourse de Hong Kong. En même temps, il demande aux banques un prêt de 2 milliards de dollars pour redémarrer la construction d’un hôtel sur la Cotai Strip de Macao.

Macao, la seule province de la Chine où les casinos sont légaux, a aidé Las Vegas Sands à contrer le déclin à Las Vegas Strip, où les grands complexes ont été obligés à réduire les prix.

2 novembre 2009 dans casinos terrestres | Pas de commentaire »

Harrah’s Entertainment découvre le marché est-européen

Harrah’s Entertainement, le plus grand opérateur mondial de casinos, envisage d’ouvrir de nouveaux établissements de jeu en Europe de l’Est. Selon une information publiée par le Wall Street Journal, le pays choisi par Harrah’s est la Slovaquie.

Selon le journal, Harrah’s a déjà un accord non contraignant avec la compagnie hongroise TriGranit, pour mettre en oeuvre un projet de 2 milliards de dollars à Bratislave. Ce projet comprend l’exploitation de casinos, hôtels et autres complexes de loisirs. Jan Jones, le vice-président de la Direction Communication de Harrah’s a confirmé l’information.

Plut tôt cet été, Seminole Hard Rock Entertainment a fait connaître ses plans de construire le plus grand casino d’Europe, quelque part entre Budapest et Vienne. Un futur développement à l’est de l’Europe est également vraisemblable pour les casinotiers russes, obligés par une nouvelle loi de fermer leurs casinos dans les villes de Russie.

« Comme toutes les maisons de jeu ont été fermées sans que d’autres soient ouvertes à leur place, on croit qu’il y a une réelle opportunité de réaliser de nouveaux projets dans les pays voisins », a déclaré Jones au Journal.

En outre, l’Europe de l’Est offre plusieurs avantages, dont la proximité avec de pays divers comme la Russie, la Grande-Bretagne ou l’Italie. Les investisseurs apprécient également les législations plus indulgentes.

Selon les sources de la compagnie, le contrat avec TriGranit représente un moyen de continuer le développement de la marque, sans investissements majeurs dans la construction de nouveaux casinos.

18 octobre 2009 dans casinos terrestres | Pas de commentaire »

Las Vegas, touché par le déclin économique du pays

Réagissant au léger déclin de l’économie nationale américaine qui ont entraîné la décroissance des revenus tout autour de ce qu’on connaît sous le nom de Las Vegas Strip, les opérateurs des casinos et des hôtels accueillent les clients avec des offres qu’ils ne mettent pas avant, normalement, que pendant les mois brûlants d’été.

D’orès et déjà, les prix à Las Vegas Strip ont baissé. Pour le moi de lai, la baisse prévue est de 23%. La plupart des établissements de la région pratiquent des prix spéciaux « pour le printemps » qui ne dépassent pas 100 dollars, mais les choses vont de même pour autres régions aussi. En fait, d’Atlantic City à N.J. et à Detroit, les casinos s’offrent à payer l’essence des clients, leur achètent des billets au théâtre, au massage ou acquittent le paiement pour le dîner. Le hôtel casino New York, de las Vegas, pratique, par exemple des tarifs de printemps de 89 dollars par nuit, tandis que Luxor offre des packages d’une valeur de départ de 69 dollars par nuit, comprenant 30 dollars pour le dîner, 20 pour des services spa et 10 dollars, crédit pour les jeux chez Luxor. Excalibur et Circus Circus lui font concurrence avec des prix de 40 dollars par nuit. Même les établissements les plus élégants ont réduits leurs tariffs: Four Seasons offre une troisième nuit de séjour gratuite, tandis qu’à 269 dollars par nuit, Palazzo a inclus un crédit de jeu de 25 dollars et crédit pour le spa. Pour un vol à Las Vegas, les visiteurs dépenseront aussi moins, car les compagnes aériennes se sont pressés de faire, ellesaussi des rabais.

Las Vegas n’est pas la seule destination à offrir des séjours dégriffés. Suite à l’interdiction de fumer, à la compétition accrue et à la mobilité des joueurs, les revenus des casinos ont baissé partout, aux USA. Atlantic City est l’autre grand marché touché, mais Colorado a aussi subi un choc après l’interdiction de fumer.

25 avril 2008 dans casinos terrestres | Pas de commentaire »

Elvis Slot, déjà dans les casinos en ligne

Dans les casinos en ligne, la dernière nouveauté en matière de machines à sous à thème est la très attendue machine vidéo Elvis. Prévue pour 2007, l’apparition a finalement été saluée par les « gamblers » amoureux du rock and roll. Une section spéciale a été, donc, créée pour « le roi des machines à sous ». La machine Elvis originale est sortie à Las Vegas et une autre variante s’est développée au Royaume-Uni, mais la version en ligne possède tous les extras de l’original et ça, c’est magnifique.

La nouvelle Elvis fonctionne comme une machine à sous type vidéo de dernière génération. On ne joue pas sur une machine à sous, mais sur trois, d’un même coup. Les jeux sur chaque machine sont individuels, mais à condition qu’on ait passé de la précédente. De toute façon, lorsqu’on avance vers la suivante, les paiements pour chaque gain sont doublés. Pendant le jeu, Elvis accompagne lui-même les joueurs, par des chansons et des films, lors des bonus tels 2x et 4x, Fan-o-Meter, Pick a TV et Photo Memories. Par exemple, le jeu bonus Mémoires Photo, le tournoiement des rouleaux dévoile un disque entouré d ‘une collection des photos du star. Lorsque la flèche qui met en mouvement le disque s’arrête, elle va indiquer une photo allant être remplacée par un symbole collection. Après cela, la photo est remise dans l’album se trouvant en dessous de la page.Une fois avec que le jeu bonus avance, le nombre des flèches augmente et la valeur des photos aussi.

Les jeux bonus ne sont pas seulement pleins de surprises, mais également très intéressants. Dans le jeu bonus La vente des Disques, le joueur doit sélectionner trois des 8 fameuses chansons d’Elvis exposées sur le « Hall de l’Or ». La première chanson choisie sera chantée durant le bonus. Après avoir fait votre sélection, le compteur des ventes, en bas de chaque plaque, commence à enregistrer les ventes. Au fur et à mesure que les ventes augmentent, les disques reçoivent de divers statuts, de l’Argent, jusqu’à la platine.

Le fonctionnement de la multi-machine est simple: utilisant le bouton de sélection, on peut choisir jusqu’à 60 lignes de paiement. les premières 20 ligne sont pour la première machine à sous. Faire des paris sur les 20 suivantes, c’est passer au deuxième jeu, tandis que les 20 dernières sont jouées sur la troisième machine.

Jusqu’à présent, la machine à sous Elvis ne peut être trouvé que sur deux casinos en ligne, Virgin casino et Paddy Power casino. Si elle sera rendue disponible pour les joueurs américains, c’est toujours une affaire à suivre, mais ce qu’il est certain, c’est que, les mois à venir, le jeu fera fourreurs dans les casinos en ligne non-américains. Aucun doute que les fans du Roi auront de la hâte à l’essayer.

26 mars 2008 dans actualités de l'industrie, jeux en ligne, machines à sous | Pas de commentaire »

21: un film où le génie apporte de l’argent!

Les jeux de casino, une question de chance? Pensez deux fois...Une équipe d’étudiants en mathématiques de l’une des meilleures universités américaines exercent leurs habiletés autour des tables de jeu de las Vegas et gagnent des millions de dollars. C’est une histoire vraie qui a été adapté pour un long métrage -21. Ce n’est pas la première fois qu’on est témoin d’incroyables résultats lorsque les jeux de « hasard » sont exploités par les mathématiques.. Le succès semble garanti!

Ben Campbell est un étudiant timide, mais brillant en mathématiques. L’évidence de ses qualités attire l’attention de son professeur, qui l’invite à rejoindre toute une équipe d’étudiants qui fait des « excursions »habdomadaires à Las Vegas. Réticent au début, ben finit par se laisser séduit par la perspective de cette aventure.

« Nous avons démonté l’idée que de Las Vegas seulement très peu de joueurs partent en gagnants. Nous avons été ceux qui à peu près toujours sont partis en gagnants », déclarait il y a une décennie Jeffrey Ma, celui qui a étonné le Las Vegas par un mélange de sagesse, charme et habiletés mathématiques. « Ce système n’est pas le type dans lequel il faut investir pour le développer. Ce n’est pas comme NASA ou un laboratoire. C’est seulement quelque chose qu’on fait utilisant nos cerveaux. On a longtemps exercé et ce n’était qu’en utilisant les maths qu’on a réussi. » C’est toujours le même Jeff, celui qui se voit incarné par le personnage principal, Ben.

Au-delà de la science, l’émotion du jeu reste intacte: « C’est le frisson de gagner de l’argent, n’est-ce pas? C’est l’émotion qui arrive lorsqu’on met sur la table une énorme quantité d’argent et lorsque les cartes sortent. Et on ne connaît pas exactement le moment quand les cartes vont sortir. », déclare, à son tour, Jim Sturgess, qui joue le collègue de Ben.

La géniale équipe conquiert rapidement les tables de blackjack. Sous la direction de Micky Rosa, le maître-professeur ils déchiffrent le code et battent chaque fois les casinos. Compter les cartes, n’est pas une activité illégale, mais les casinos l’interdissent. Par ailleurs, lorsqu’il a insisté que le tournage se fasse dans des casinos réels, le réalisateur Robert Luketic a reconnu qu’un film qui montre que la banque peut être battue n’est pas tout à fait bienvenu…

26 mars 2008 dans actualités de l'industrie | Pas de commentaire »

WSOP 2008 fait deux changements dans le programme

Le programme de WSOP (World Series of Poker) a récemment subi deux changements.l’événement HORSE du championnat du monde, d’un buy-in de 50 000 Dollars, programmé au début pour dimanche, le 22 juin, commencera mercredi, le 25 juin, dans l’après-midi, à 17 heures. De l’autre côté, le Triple Draw Lowball initialement prévu pour commencer à 5 heures le 25 juin, est maintenant programmé pour le 22 juin, comme l’événement numéro 40.

Selon un communiqué de presse publié lundi par Harrah’s Entertainment, on a fait ces changements pour permettre à ESPN de filmer tout le championnat.

Les 55 événements de WSOP 2008 se dérouleront dans un intervalle qui commence le 30 mai et finit le 16 juillet. Le main Event Hold’em No-Limit se tiendra partant du 3 juillet. Les buy-in pour les tournois des World Series of poker 2008 commencent de 1,000$ et arrivent jusqu’à 50,000$. le buy-in pour le Main Event va rester à 10,000$.

Harrah’s Entertainement, qui organise les WSOP, est le fournisseur numéro 1 dans le monde des divertissements de casino. Il a débuté il y a 70 ans et jusqu’à present il n’a pas cessé de grandir. Son développement continu a englobé de nouvelles propriétés et d’autres acquisitions, de sorte qu’il possède ou administre maintenant des casinos des 4 continents. Ces casinos fonctionnent sous l’égide et le nom de Harrah’s(R), Caesars(R) et Horseshoe(R). Les renommés clubs internationaux de Londres sont aussi détenus par Harrah’s Entertainement. La clé du succes? Rien d’autre, avouent les managers, que le fait de s’appuyer sur quelques principes de base: gagner la fidélité des clients par une combinaison unique de services de qualité, d’excellents produits, une distribution inégalée, des structures opérationnelles et de leadership excellents.

19 février 2008 dans actualités de l'industrie, poker | Pas de commentaire »